RADIO(S)

Les Bretons toujours en première ligne : "Bretonet brepet araok", une fierté qui sonne aussi comme une tragique épitaphe. À Cléguérec (Morbihan), en 1914, 900 hommes sont mobilisés. À peine plus d'1 sur 4 reverra son village. Au-delà des chiffres, pour approcher ce que fut la Grande Guerre, un groupe d'amis de la commune a voulu mettre des visages, parfois des voix, grâce aux courriers, sur les noms du monument aux morts. Ils lisent donc les lettres de ces soldats, qui pour certains sont morts au combat.

Des mémoires de soldats exhumées

"On a des gens qui nous ont appelés", explique Christine Teffo, l'adjointe au maire de Cléguérec. "Des gens qui nous ont envoyés comme ça, des boîtes entières de photos, venant de personnes que l'on ne connait pas." Marie-France, une habitante du village, a ,elle, reconstitué le parcours terrible de deux frères. Tous s'attachent avec beaucoup d'émotion à ceux dont ils ont exhumé la mémoire. "Ça les rend plus proches de nous. J'aimerais bien en savoir plus sur eux", témoigne Alain Jan, descendant de combattant. Ce petit groupe d'enquêteurs a retrouvé au moins sept noms qui ne figurent pas sur le monument. Une stèle devrait d'ailleurs être rajoutée avant le 11 novembre 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sciences/histoire/grande-guerre-les-habitants-de-cleguerec-se-rappellent_3026473.html#xtor=RSS-3-[sciences]
Partager