RADIO(S)

Des recruteurs du Paris Saint-Germain auraient fiché les jeunes joueurs qu'ils étaient chargés de recruter selon leur couleur de peau. Ils étaient classés selon quatre catégories : Français, Africains, Antillais et Maghrébins. Or ce mode de repérage discriminatoire est illégal. Pour sa défense, la direction du club évoque l'initiative individuelle d'un homme : Marc Westerloppe, ancien joueur aujourd'hui membre de l'équipe technique du club de Rennes (Ille-et-Vilaine).

"Sentiment de trahison"

"J'ai un sentiment de trahison puisque le Paris Saint-Germain est extrêmement solide, fort et déterminé à lutter contre toutes les discriminations", assure Jean-Claude Blanc, directeur général délégué du PSG. La cellule de recrutement mise en cause a été dissoute fin juillet 2018 et une enquête interne est actuellement diligentée au sein du club pour tenter de déterminer les responsabilités de chacun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/psg/fichage-ethnique-au-psg-le-club-soigne-sa-defense_3026025.html#xtor=RSS-3-[sports]
Partager